Aline d’Arbrant

Aline d’Arbrant est la fondatrice de l’association féministe radicale Gynarchy International.
Son premier essai, La Gynarchie, a été publié en 1997 aux éditions Diachroniques et s’est rapidement imposé comme l’ouvrage de référence de la pensée gynarchiste.

 


Œuvres complètes

Ce premier des deux volumes des œuvres complètes de l’auteure comporte 592 pages et comprend : – Une introduction par Anne Lezdomme – La Gynarchie (avec ses notes en fin de volume et tous les diagrammes), essai, – Wandine (recueil des onze nouvelles contenues dans Les Aventure de Wandine, jeune fille de la gynarchie, Les Nouvelles Aventure de Wandine et le glossaire explicatif complet), – Lesbiennes et Sadiques, roman, – Saphiques et Psychotiques, roman, – Le Journal d’une Garce, journal intime, – Les esclaves de Lesbos, roman.
Le second volume comporte 625 pages et comprend : – Vengeance saphique, roman, – Quand la Femme vint au Pouvoir, roman, – Zone décontaminée, roman, – Camping sauvage à la ferme de Circé, roman, – Adoption, nouvelle, – Anne et ses esclaves, roman, – La Lesbienne et le fantôme, nouvelle, – Une soirée décisive, nouvelle, – Le Professeur asservi, roman, – La Bouteille à la Mer, nouvelle, – Prisonniers des Gretchen, roman, – Le Bistrot, nouvelle, – Les esclaves de Madame Ti, nouvelle, – L’esclave terroriste, nouvelle.

 


La Gynarchie

La Gynarchie, chef-d’œuvre d’Aline Arbrant, a pris place aujourd’hui dans les bibliothèques et les librairies entre Le Contrat social de Jean-Jacques Rousseau et le SCUM de Valérie Solanas, à laquelle d’ailleurs cet essai est dédié. Le mâle, ayant honteusement usurpé le pouvoir naturel assigné naturellement aux femmes se retrouve maintenant dans une complète dégénérescence et beaucoup de Sœurs se rendent maintenant compte que le temps est venu de lui prendre le pouvoir. Ce document donne les moyens théoriques et pratiques pour gagner ce combat et chaque femme peut et doit l’utiliser comme un outil pour bientôt, dans sa propre petite ou grande sphère, imposer la totale autonomie des Femmes et son nécessaire corollaire, l’esclavage des mâles.

 


Les Aventures de Wandine

Ce volume rassemble l’ensemble complet des “Aventures et Nouvelles Aventures de Wandine, jeune fille de la Gynarchie”, textes à l’origine destinés à l’édification morale des différentes classes d’âge des jeunes générations gynarchistes. Du lycée jusqu’a son service militaire, nous voyons comment la jeune Wandine. détective amateur, résout les petits problèmes de la vie quotidienne avec le sourire et grâce à la sagesse de la théorie gynarchique. Pourquoi le nouveau doit-il s’asseoir derrière les filles ? Quand faut-il faire appel aux Amazones de la Zone ? A-t-on le droit de sodomiser les satyres avec son éventail ? Peut-on émasculer le valet d’une camarade ? L’attachement du mâle à la jeune fille qu’il sert est-il un sentiment humain ? A la fin du volume, un glossaire explique les concepts nouveaux inclus dans cet ouvrage.

 


Les esclaves de Lesbos

Des hommes en vue disparaissent. Un journaliste enquête pour être kidnappé à son tour puis transféré sur une île paradisiaque gouvernée par une séduisante princesse. L’île est peuplée de jeunes lesbiennes ayant choisi de vivre entre elles, servies par des hommes qu’on leur apporte régulièrement du continent. Conditionné et dressé au sein de cette égoïste communauté homosexuelle, notre héros parviendra-t-il à résister et s’échapper ou acceptera-t-il passivement son destin ? L’un des premiers romans d’Aline d’Arbrant où des couples féminins se construisent en se jouant de destins masculins sacrifiés au bonheur lesbien.

 


Quand la Femme vint au Pouvoir

Devant le désastre écologique et social planétaire dont le mâle est seul responsable, monde est enfin prêt à remettre aux femmes le pouvoir qu’elles n’auraient jamais dû céder. Après les Etats-Unis, la France à son tour demande à l’une d’entre elles d’assumer la charge suprême. Hélène Aubert a décidé qu’elle mènerait son pays vers la voie du pouvoir féminin. Lesbienne, elle choisira de s’entourer principalement d’autres femmes pour exercer le pouvoir et combattre la résistance machiste. Alors, la tentation est grande, pour elle et les autres dirigeantes du monde féminin en train de se construire sur la planète, d’éliminer définitivement son principal ennemi, le mâle humain.

 


Lesbiennes et Sadiques

Quand Chantal découvre que son fiancé est masochiste, il est déjà trop tard ; celui-ci est déjà parti servir d’esclave à une riche lesbie de la Riviera. Elle décide alors de profiter elle-même des tendances à l’esclavage du jeune homme et se lance à sa poursuite. Pendant ce temps, Robert découvre avec fascination et horreur que la belle Carole Duncan a de bien plus noirs desseins qu’un simple week-end de domination. Son but n’est autre que d’offrir les souffrances et la vie du jeune maso à son amante, une chanteuse riche et célèbre en mal de sensations fortes. Chantal arrivera-t-elle à temps pour sauver la vie du jeune homme et l’utiliser à son profit ? Et les rencontres qu’elle fera pendant sa recherche ne lui donneront-elles pas le goût des plaisirs sadomasochistes et celui des voluptés saphiques ?

 


Saphiques et Psychotiques

Au Centre Hospitalier Spécialisé Krafft-Ebing, Lydia Raïssa, psychiatre et chef de service, son infirmière lesbienne et la compagne de celle-ci vont tenter de s’accaparer la fortune d’un de leurs patients masochistes. Contre ce trio pervers vont se dresser successivement le père du patient, un infirmier plus clairvoyant et, finalement, un policier scrupuleux. Mais trois hommes seront-ils suffisants pour déjouer les manigances de trois lesbies aussi belles que déterminées ?

 


Zone décontaminée

Après la Cinquième Secousse Nucléaire tous les mâles sont contaminés et le genre humain semble condamné. Mais une communauté féminine s’est installée quelque part pour échapper au fléau planétaire, la Zone F. Là, les mâles sont asservis et domestiqués pour permettre aux femmes de survivre dans des conditions supportables. C’est là que se rend Vic, jeune femme délurée, belle et puissante, quand elle croise Rod qu’elle séduit et asservit pour l’assister dans son voyage jusqu’à la Zone décontaminée. Mais là, si la survie est assurée aux femmes et aux mâles qui se soumettent à elles, les conditions d’existence vont s’avérer pénibles et bien dangereuses, surtout pour Rod. Un terrible récit de science-fiction à ne laisser lire qu’à des adultes avertis.

 


Vengeance saphique

Une histoire d’amour qui finit mal à cause d’un macho possessif mais une autre qui commence bien entre deux jeunes femmes qui se rencontrent au bon moment… Mais l’homme est vindicatif et accepte mal de voir une femme jeune et belle qui non seulement le remplace dans les bras de sa fiancée mais encore se joue de lui et l’expédie passer quelques jours en prison. Il tente donc de laver l’affront de la façon basse et mesquine qui le caractérise. Alors, il ne reste plus au couple lesbien qu’à se venger radicalement pour profiter en paix de leur nouveau bonheur…

 


Anne et ses esclaves

La fascinante châtelaine ensorcelle les jeunes du village où elle vient de s’installer. Garçon ou fille, tous se laissent envoûter par la séduisante jeune femme dont le mystère qui l’entoure et les moeurs libres et étranges qu’elle affiche sont autant de charmes aux yeux des jeunes provinciaux. Un jour, c’est un jeune mâle qui se retrouve asservi aux ordres de la riche Anne de Vergny, le lendemain c’est une fille qui se prend à ressentir des pulsions saphiques qui la jetteront à son tour dans les bras de la jeune femme. La belle Anne séduit les garçons pour en faire ses esclaves et les filles pour connaître avec elles les plaisirs de Lesbos et ceux du divin marquis. Une histoire cruelle où le destin des hommes compte peu en regard des voluptés recherchées par les femmes.

 


Camping sauvage à la ferme de Circé

Il s’en passe de drôles de choses, cet été, dans ce petit village de la Creuse ! A commencer par ce demeuré qui se prend pour un coq et réveille toute la contrée au lever du soleil. Puis ces jeunes touristes étrangers qui disparaissent sans crier gare. André et Caro, qui ont trouvé refuge sur la ferme de la belle et étrange Malvina Kantor, aux pouvoirs mystérieux et diaboliques, vont se trouver au coeur de ces diableries. C’est d’abord la jeune campeuse qui se transforme en chatte quand elle s’approche de leur hôtesse, puis c’est le tour de son fiancé, devenu soudain gênant pour les deux femmes en pleine passion saphique. L’horreur succède alors à l’étrange…

 


Le Professeur asservi

Cette année-là, le professeur de français se trouve malgré lui en charge d’une classe gynarchique ! Julie, la belle meneuse de ce nouvel ordre, a décidé de mettre au pas non seulement tous les élèves mâles de sa classe mais aussi son prof principal. Celui-ci essaiera-t-il de résister aux charmes de Julie ? ou, à son tour, devra-t-il subir la loi d’une adolescente portant le féminisme à son extrême ? Le lecteur suit les hésitations et les états d’âme d’un enseignant tombé dans un piège diabolique dont le mécanisme ne lui sera révélé qu’à la fin, quand le héros aura choisi son destin.

 


Le Journal d’une Garce

D’abord obligée de subir les assauts de son patron, une jeune fille, qui vient de découvrir son homosexualité, accomplit une vengeance terrible avec l’aide de sa compagne et la convertit aux principes de la Gynarchie. Le Journal d’une Garce peut se lire comme un véritable poème dédié à la gloire du saphisme triomphant et à l’inéluctable défaite du mâle qui s’ensuit.

 


Prisonniers des Gretchen

L’atrocité nazie n’a pas été le fait exclusif du sexe mâle. Les femmes de la B.D.M. (Bund der Deutchen Mädchen), fanatisées elles aussi par Hitler et Goebbels, ont voulu avoir leur part de crimes et de sadisme. Les exemples historiques d’Ilse Köch et d’Herta Oberhauser restent dans les mémoires. Les personnages féminins qui apparaissent ici sont inspirées de ces femmes perverses et cruelles, souvent sexuellement perturbées et/ou déviantes, qui ont participé à l’holocauste et à l’horreur des camps d’extermination. Ce livre ne doit pas être mis entre les mains de personnes non averties, même adultes.

 


Les esclaves de Madame Ti

Dans chacune des sept nouvelles de ce recueil, Aline d’Arbrant met en scène de jeunes femmes aspirant à la liberté (homo)sexuelle et dont les plans sont contrecarrés par un homme, que celui-ci soit amant, mari, frère, père adoptif ou autre, parfois à cause de son comportement machiste (jalousie, amour trop exclusif, avarice, morale d’un autre âge…) parfois du simple et seul fait de son existence et souvent même à son insu. Mais toutes trouvent le moyen de se libérer de sa présence indésirable et nuisible à l’épanouissement des amours saphiques qu’elles veulent vivre de la façon exclusive qu’elles ont choisie.