La Seconde Régyne

Après la théorie du Triangle, Sororité raconte la génèse d’une communauté lesbienne servie par des esclaves mâles. La Régyne nous plonge dans un futur proche où les Sororités gynarchistes ont remplacé les communautés hétérosexuelles patriarcales. La Seconde Régyne va encore plus loin dans le futur au moment où, n’ayant plus aucune utilité pour la Femme, les mâles ont été totalement éradiqués. Il suffit alors de procréer des êtres sans sexualité et génétiquement modifiés pour rendre au mieux les services que la Sororité peut attendre d’eux.
Mais un grain de sable vient bloquer ce bel engrenage. La mort accidentelle d’un de ces neutres amène à la découverte d’un mâle, travesti un temps par sa famille pour sa sécurité, et met alors toute la Sororité en émoi. Que devront faire les Femmes pour retrouver la sérénité de leurs vies oisives et saphiques ? Le suspense reste entier jusqu’au dénouement inattendu qu’a choisi l’auteure gynarchiste.

 

 

Thérapies gynarchistes

Le monde d’aujourd’hui, qui se gynarchise aussi vite qu’il s’autodétruit (sans doute parce que les Femmes ont compris que seule leur suprématie pouvait empêcher ce suicide collectif), voit se multiplier les démarches tendant à renvoyer les mâles aux rôles subalternes auxquels ils sont naturellement dévolus. Ce nouveau mode de vie engendre alors naturellement une recrudescence considérable des pratiques saphiques et les mâles ont parfois quelques difficultés à s’y adapter.
En Aquitaine, une Association Gynarchiste très active, s’est engagée dans ce combat et obtient des résultats impressionnants. Par exemple, cette clinique gynécologique se mettant au goût du jour et se réorganisant pour devenir une vraie Clinique de la Femme offrant un véritable service gynarchiste à ses patientes et accueillant même les mâles ayant besoin de conseils ou de rééducation…
Mais la disparition d’un jeune gynarchiste, futur père, vient mettre en danger la bonne réputation de l’association et ses chances de réussite. Une policière et son subordonné, lui-même en conflit avec son épouse potentiellement lesbienne, doivent enquêter et tenter de retrouver en vie le disparu. Et chacun d’eux devra donner beaucoup de lui-même…

J’achète !

Aside

SCUM Manifesto : 50th Aniversary / Cinquantenaire / Cincuentenario

1967/2017: 50 years of Gynarchy!

  • Gynarchy International publishes 2 important texts with introduction and notes of Aline d’Arbrant: The SCUM Manifesto by Valerie Solanas and The Twig Benders by her friend, Wilda Chase.
  • Gynarchy International publica 2 textos importantes con introducción y notas de Aline d’Arbrant: El Manifiesto SCUM de Valerie Solanas y The Twig Benders de su amiga  Wilda Chase .
  • Gynarchy International publie 2 textes importants avec nouvelle traduction introduction et notes d’Aline d’Arbrant: Le Manifeste SCUM de Valerie Solanas et Les Éducatrices by Wilda Chase .

English

Paperback: 9,95€

E-Book (EPub): 4,95€

The SCUM Manifesto, the most violent of the 60s and 70s’ feminist texts was written in 1967. For the fiftieth anniversary of this prophetic text advocating the most radical feminism, since it purely and simply considers the suppression of the male sex, we offers this edition, with introduction and notes of Aline d’Arbrant. At the same time, Valerie Solanas was a friend of this other radical feminist, Wilda Chase, and we added to this edition the short novel that this other gynarchist wrote the same year The Twig Benders. The future gynarchist and cruel she described is an heterosexual response to the disappearance of males suggested the SCUM Manifesto and thus finds its perfect place here.

Français

Livre de poche: 9,95€

E-Book (EPub): 4,95€

Le “SCUM Manifesto”, le plus violent des textes féministes des années 60/70 souffrait d’une traduction plus poétique que politique. Pour le cinquantenaire de ce texte prophétique et prônant le féminisme le plus radical, puisqu’il envisage purement et simplement la suppression du sexe masculin, nous en proposons la traduction d’Aline d’Arbrant, beaucoup plus gynarchiste. Comme, à la même époque, Valerie Solanas était amie de vette autre féministe radicale, Wilda Chase, nous faisons suivre cette édition de la saisissante nouvelle que cette dernière a écrite “Les Éducatrices”. Le futur gynarchiste et cruel qu’elle y décrit est une réponse hétérosexuelle à la disparition des mâles proposée par le Manifeste SCUM et trouve donc sa place ici.

Castellano

Livre de poche: 9,95€

E-Book (EPub): 4,95€
El Manifiesto SCUM, el más violento de los textos feministas de los sesentas y setentas fue escrito en 1967. Celebrando el quincuagésimo aniversario de este texto profético que aboga por el feminismo más radical, ya que pregona lisa y llanamente la supresión del sexo masculino, les ofrecemos esta edición, con introducción y notas de Aline d’Arbrant. Al mismo tiempo, Valerie Solanas fue amiga de otra feminista radical, Wilda Chase, y añadimos a esta edición la breve novela que esta otra ginarquista escribió ese mismo año, Las Educadoras. El futuro ginarquista y cruel que ella describió es la respuesta heterosexual a la desaparición de los machos sugerida por el Manifiesto SCUM, por lo que cuadra perfectamente en esta edición.

Six contes de Sacher-Masoch présentés par Aline d’Arbrant.

Uncategorized

51sXfSDDg2L._SX312_BO1,204,203,200_ Aline d’Arbrant avait commenté certains textes de Sacher-Masoch qui lui avaient paru plus remarquables sur le plan essentiellement gynarchique. Outre le célèbre Vénus à la fourrure (qu’elle avait même complété par une amusante nouvelle épistolaire, Lettres de Saphine à Wanda, et qui a fait l’objet d’une précédente réédition), elle s’était intéressée à six contes appartenant à des recueils divers du célèbre auteur autrichien. Ce sont (dans leur ordre de parution en France) Les Sœurs de Saïda (1888), Le Palais de glace (1888), Théodora (1889), La Hyène de la Poussta (1906), Eau de Jouvence (1907) et La Tsarine noire (1907). Voici donc aujourd’hui ces six contes dans une édition illustrée en 3D dont la présentation reprend les notes qu’Aline d’Arbrant avait prises à leur sujet.
Disponible en livre de poche, livre électronique format EPub et Kindle.

Josiane et son esclave

Uncategorized

26Gynarchy International réédite un vieux roman érotique et gynarchiste, publié pour la première fois en 1911 : Josiane et son esclave.

Cette nouvelle édition corrigée s’agrémente de nombreuses illustrations en 3D (en N&B pour la version papier, en couleur pour les versions électroniques) et d’une introduction d’après les notes d’Aline d’Arbrant sur ce roman précurseur.

Josiane, jeune et riche veuve délurée, déçue par les étreintes ordinaires et éduquée à l’amour dans des bras féminins, se souvient du jeune souffre-fouleur dont elle usait et abusait adolescente et décide de le convoquer à nouveau pour une reprise en mains au service de ses plaisirs, de son corps et de tout ce que celui-ci produit. L’enfant, devenu jeune homme, après un dressage formel, ne la décevra pas…

Un classique à lire absolument !

Josiane et son esclave

Les Tribades de la route

Uncategorized

18684188_cover Malvin, le dragueur feignant, n’aurait sans doute pas dû prendre à son bord Jennifer, cette belle auto-stoppeuse qui n’aime pas les hommes et ne pense qu’à le dépouiller ou à profiter de lui. Mais surtout, il n’aurait pas dû l’écouter quand elle lui a demandé de s’arrêter pour dépanner cette autre jolie fille, Betty, elle aussi levant son pouce sur le bord de la route.
Les deux jeunes femmes vont très vite se comprendre, se plaire, s’aimer et s’entendre pour abuser du mâle qui a eu le malheur de se trouver entre elles.
Fasciné par ces deux tribades, le mâle va sans grandes difficultés se soumettre à leurs caprices. Mais sa soumission ne va pas assez vite à leur goût et elle décident de le confier à une maîtresse professionnelle qui saura le modeler en fonction de leurs besoins d’adeptes de Lesbos.
Malvin supportera-t-il cette “formation” à laquelle il se sent forcé de se soumettre ? Reverra-t-il sa caravane où il a invité et lutiné tant de filles ? Retrouvera-t-il les deux femmes qui ont ainsi forgé son destin ? Et que sera-t-il devenu à ce moment-là ?
Une histoire d’amour saphique doublée de la rapide dégénérescence d’un mâle qui, lui aussi mais bien autrement, trouvera le bonheur au bout de la route.

Une nouvelle BD gynarchiste en 3D entièrement réalisée et publiée par Gynarchy International. Acheter maintenant !

Vient de paraître : “La Régyne” d’Anne Lezdomme

Uncategorized

coverLa “Régyne” (du latin res, rei : chose, et du grec gunê, gunaïkos : femme) est le système politique gynarchique créé par les Sororités quand celles-ci se sont enfin généralisées. Le dernier roman d’Anne Lezdomme est en fait la suite logique romanesque à la fois de son essai, Le Triangle Gynarchique, et de son précédent roman, Sororité. Il peut cependant être lu séparément.

Avec une énigme policière digne des plus grands thrillers, l’auteure situe l’action de son roman dans l’une des Sororités qui constituent la Régyne. Depuis le bonheur domestique des triangles jusqu’aux ateliers et aux fermes où travaillent les mâles, en passant par les écoles et collèges où s’instruisent les jeunes filles et le centre masculin où sont formés les mâles, toute la société gynarchiste est décrite.

A lire absolument !

Venus in Furs (La Vénus à la Fourrure) : Edition 2016 !

Uncategorized
Buy now !
Click on the cover to choose between paperback or eBook versions.

Venus in Furs : the gynarchist edition !

Severin wants to become the slave of a woman wearing furs. Wanda accepts to play this role, seeming shocked and hesitant. But which of the two protagonists really is the toy of the other: Severin, the manipulated manipulator, or Wanda, the sexually free and modern woman ?

This new edition of Venus in Furs of Sacher-Masoch differs from the previous by 3D color illustrations and by the new vision that the famous writer Aline Arbrant gives us of the novel and of the heroin. First by her illuminating introduction, then by the new epistolary novel that follows the text: “Saphine’s Letters to Wanda” that allows us to see Wanda as a lesbian discovering gynarchy through the masochism of Severin.

Note : Text of Venus in Furs is inchanged and always in the original version. Only the introduction and the wonderful Saphine’s Letters to Wanda of Aline d’Arbrant give another signification to the work !

La Vénus à la Fourrure : l’édition gynarchiste !

Achetez maintenant !
Cliquez sur la couverture pour choisir entre la version papier et les versions électroniques.

Séverin n’a qu’une obsession, devenir l’esclave de la femme aimée. Il entreprend de convaincre Wanda de jouer ce rôle. Celle-ci hésite, se disant à la fois choquée et attirée par l’expérience. Mais lequel des deux protagonistes est-il au fond le jouet de l’autre, Séverin, le manipulateur manipulé, ou Wanda, la libertine à la trouble sexualité ?

Cette nouvelle édition de La Vénus à la fourrure se distingue des précédentes par des illustrations 3D en couleur qui transmettent au lecteur un peu plus de l’atmosphère suprasensuelle que dégage le texte, s’il est possible. La lecture qu’ Aline d’Arbrant nous fait de ce roman, d’abord par son introduction éclairante, puis par la nouvelle épistolaire qui le suit, Lettres de Saphine à Wanda, lance le lecteur sur une autre piste que celle suivie habituellement.

N.B. Le texte de la Vénus à la Fourrure est inchangé et donné dans sa version originale. Seules l’introduction et les merveilleuses Lettres de Saphine à Wanda donne un tout autre sens à l’œuvre.

Anne Lezdomme publie son premier roman : Sororité

Uncategorized

Comme une suite à son essai fulgurant, Le Triangle Gynarchique, Anne Lezdomme publie un roman de 300 pages qui nous plonge dans la réalité de ses théories.

Sororité raconte les rencontres, les tâtonnements, les erreurs et les réussites de plusieurs jeunes femmes à la recherche d’une pure relation gynarchique et saphique. A leur suite, des hommes y participent de leur mieux, souvent avec difficulté mais, le plus souvent, avec amour. Ces couples, ou ces triangles finissent par se retrouver dans une même communauté rurale qu’elles vont adopter et transformer.

En un peu plus d’une année, d’une Fête de la Musique à l’autre, un petit village creusois va devenir un modèle pour toutes  celles qui veulent combiner gynarchie et saphisme.

A lire absolument !

Sororité
Sororité